John LEVEE un des leaders de l’expressionnisme abstrait américain

Le Musée Privé Magazine d'Art Moderne et Contemporain

John Levee et Franz KlineL'expressionnisme abstrait américain : Franz Kline- John Levee – Robert Motherwell
– Lee Krasner – Willem de Kooning – Jackson Pollock – Mark Rothko - Joan Mitchell -
Arnold Gottlieb - Clyfford Still - Barnett Newman

En 1929, le Museum of Modern Art (MOMA) ouvre ses portes à New York (USA).

En 1933, le président des États-Unis, Franklin Delano Roosevelt, crée une aide économique pour les artistes. La scène artistique américaine se met en place.

En 1936, l’exposition « Cubism and abstract art » est présentée au MOMA.

Ces événements favorisent l’émergence de l’art abstrait américain dont le premier mouvement d’avant-garde est l’expressionnisme abstrait. Il se développe dans les années 1950-1960. Aucun manifeste n’a été rédigé. Les artistes ne s’engagent pas dans l’écriture, car pour eux, le langage plastique doit se suffire à lui-même. La principale nouveauté réside dans une nouvelle relation au geste.

La photo montre à gauche le tableau de John LEVEE de 1955 (encre de chine 75 x 52,5 cm ) qui figure dans la collection du M.O.M.A. de new-York

Voir également dans la Collection du M.O.M.A John Levee October 1, 1958 Dimensions 28 3/4 x 39 3/8" (73 x 100 cm)

L’expressionnisme abstrait américain est le premier grand mouvement artistique des États-Unis d’Amérique. Le mouvement est « né » dans le milieu artistique new-yorkais dans les années 1940 et s'est développé peu après la Seconde Guerre mondiale aux États-Unis. C'est aussi un élément central de l'école de New York, « école » qui a rassemblé les artistes (poètes, peintres, musiciens...) d'avant-garde actifs à New York et aux États-Unis avant et après la Seconde Guerre mondiale. On parle d'expressionnisme abstrait pour un certain type de peinture, de sculpture et de photographie. Les artistes expérimentent une nouvelle forme de peinture dans laquelle ils s’expriment par le geste, la couleur et la matière.

Plusieurs dénominations sont apparues pour évoquer certains aspects de l'expressionnisme abstrait américain : l'action painting, la colorfield painting ou la Post-painterly Abstraction (en) (de Sam Francis). Mais la peinture de Willem de Kooning, pour ne citer que cet artiste majeur du mouvement expressionniste abstrait, ne relève d'aucune de ces catégories.

Dès 1940  le philosophe et critique d’art Rosenberg (1906-1978)   joue un rôle important dans la prise de conscience par le public du mouvement de l'expressionnisme abstrait qui apparaît à New York durant les années 1940.

Nombre des analyses pénétrantes de Rosenberg sur des artistes comme Jackson Pollock et Mark Rothko permettent de mieux saisir certains concepts et répondent aux questions qui se posent sur les divers composants de la peinture abstraite. Souvent Rosenberg semble percevoir une œuvre d'art du point de vue de l'artiste, ce qui rend ses commentaires à la fois instructifs et provocants.

En 1946, le critique d’art Robert Coates, écrivant dans The New Yorker, utilisa pour la première fois le terme «expressionnisme abstrait». Les deux mots combinent l'intensité émotionnelle des expressionnistes allemands avec l'esthétique anti-figurative des écoles abstraites européennes.

En 1950, Harold Rosenberg qualifie les origines de l’expressionnisme abstrait américain -  C'est lui qui crée le terme aujourd'hui très répandu d'action painting pour en décrire certains aspects

Caractéristiques d’une œuvre «expressionniste abstraite américaine»

Deux courants se développent :

  • • L’Action Painting (peinture gestuelle ou peinture d’action).

la première tendance artistique de l’expressionnisme abstrait d’action painting. Les Principaux représentants sont :

Willem de Kooning (1904 – 1997)

Lee Krasner (1908 – 1984)

Franz Kline (1910 – 1962)

John LEVEE (1924-2017)

Jackson Pollock (1912 – 1956)

Robert Motherwell (1915 – 1991)

Joan Mitchell (1925-1992)

  • • Le Colorfield (champ coloré)

Contrairement à l’action painting, les artistes de ce nouveau mouvement expressionniste vont travailler avec des aplats de couleurs vives, supprimant toute profondeur dans leur toile. C’est Clement Greenberg (1909-1994) critique d’art américain qui qualifie, en 1962, cette nouvelle manière de peindre de colorfield painting. Les Principaux représentants sont :

Mark Rothko (1903 – 1970)

Arnold Gottlieb (1903 – 1974)

Clyfford Still (1904 – 1980)

Barnett Newman (1905 – 1970)

 

LE MUSEE PRIVE

Tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
patrick reynolds 03h
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

 

e mail musee prive

 

sur rendez-vous à la demande

Artwork for sale on Artprice

Découvrez notre espace sur artprice

Artwork for sale on Ebay

Découvrez notre espace sur ebay

Découvrez notre espace sur Artsper

我們向連接到我們站點的中國朋友致敬:中國有重要的文化傳統。

FACEBOOK LE MUSEE PRIVE

FACEBOOK PATRICK REYNOLDS

FACEBOOK PATRICK REYNOLDS FAN CLUB LE MUSEE PRIVE


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice