ANNE ET PATRICK POIRIER LA CHAMBRE D’ORPHEE

MUSEE JEAN COCTEAU
COLLECTION SEVERIN WUNDERMAN
,
2, quai Monléon 06500 Menton
www.museecocteaumenton.fr
+33 4 89 81 52 50
14 JUIN > 16 NOV 2015
VERNISSAGE PRESSE : SAMEDI 13 JUIN 2015, 15-18 HEURES
VERNISSAGE OFFICIEL : SAMEDI 13 JUIN 2015, 18-20 HEURES

Anne et Patrick Poirier, Valise, 1968, documents publicitaires touristiques de voyages méditerranéens /Italie, carton, papier, 30 x 40 cm (fermée)

La chambre d’Orphée est le titre choisi à dessein par Anne et Patrick Poirier, en écho aux liens subtils unissant leur oeuvre et celle de Jean Cocteau que l’exposition met en lumière.

Ils sont tous trois fins connaisseurs des mythes qui n’ont cessé de nourrir leur imaginaire et passionnés par les méandres de la psyché.

Leur créativité puise aussi bien dans leur histoire personnelle que dans celle du monde, en particulier méditerranéen. Heurtebise, Cégeste, Orphée, Eurydice, Gradiva, Norbert Hanold, Freud sont les figures tutélaires de leurs pérégrinations introspectives dont l’incarnation prend les formes les plus diverses : poésie, théâtre, cinéma et dessin pour Cocteau ; sculpture, installation, peinture, photographie, écriture, vidéo pour Anne et Patrick Poirier.
Anne et Patrick Poirier, Valise, 1968,
documents publicitaires touristiques de voyages méditerranéens
/Italie, carton, papier, 30 x 40 cm (fermée).
© A et P Poirier, courtesy Galerie Mitterrand, photo : Jean-Christophe Lett
Lire plus...

VALÉRIE BELIN
LES IMAGES INTRANQUILLES
24 JUIN - 14 SEPTEMBRE 2015
GALERIE D’ART GRAPHIQUE, NIVEAU 4
Centre Pompidou

75191 Paris cedex 04
téléphone
00 33 (0)1 44 78 12 33
www.centrepompidou.fr

D’où provient ce sentiment d’inquiétante étrangeté que produisent les photographies de Valérie Belin ? De la carnation vivante de ses mannequins de vitrine, de la fixité du visage de ces femmes rencontrées dans la rue ? De l’aspect organique de ces carcasses de voitures, du caractère sculptural de ces boeufs écorchés ? Est-ce un sosie ou une statue de cire ?


Le Centre Pompidou consacre, pour la première fois, une exposition à l’oeuvre de Valérie Belin du 24 juin au 14 septembre. Constituée d’une trentaine d’oeuvres, l’exposition est organisée autour de la toute dernière série de Valérie Belin, « Super Models ». Cette nouvelle proposition renoue avec la thématique du mannequin qui est au coeur du travail de l’artiste, en lien avec des oeuvres antérieures provenant de collections publiques ou privées.

VALERIE BELIN CENTRE POMPIDOU

Valérie Belin
Isthar (série Super Models), 2015
Tirage pigmentaire,
Courtesy Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles
© Adagp, Paris 2015 

 Par le traitement de la lumière, des contrastes, les proportions des tirages et autres paramètres savamment orchestrés, Valérie Belin joue de l’incertitude. Devant ses images, il est souvent difficile de dire si ce que l’on regarde est doué de vie ou inanimé, réel ou virtuel, naturel ou artificiel.

Des détails subtils qui interrompent la continuité quotidienne, ramenant au concept d’inquiétante étrangeté de Sigmund Freud qui la définissait justement comme « Le fait de douter qu’une créature apparemment vivante soit animée, et à l’inverse l’idée qu’une créature sans vie pourrait bien être animée, en se référant à l’impression produite par les mannequins de cire, les poupées ou les automates réalisés avec art » [ Sigmund Freud, « L’Inquiétante étrangeté », 1919 ].

C’est cela précisément qui confère aux oeuvres de Valérie Belin une singulière puissance et le choix des oeuvres ici réunies, « Michael Jackson », « Black Women I », « Lido », « Meats», «Engines», …, illustre cet aspect spécifique de son travail.

Lire plus...

JEAN-MARC BARR, Photographies, du 20 mai au 21 juin 2015
Maison des Arts
11 rue de Bagneux - 92320 Châtillon

Tél. 01 40 84 97 11
http://maisondesarts-chatillon.fr /

Jean-Pierre Schosteck, Maire de Châtillon

Thierry Braconnier, Adjoint au Maire délégué à la Culture et à la Vie associative, Caroline Quaghebeur, Directrice de la Maison des Arts sont heureux de vous inviter à visiter cette exposition de qualité
 
Exposition ouverte tous les jours sauf le lundi, de 14h à 18h jusqu'au 21 juin 2015.
Accès: métro ligne 13 - arrêt "Châtillon/Montrouge" puis bus n°388 arrêt "Mairie de Châtillon"
Une navette gratuite assure le trajet retour jusqu'à la station de métro le soir du vernissage.

Jean-Marc Barr Maison des Arts Chatillon

Jean-Marc Barr autoportrait

Lire plus...

EXPOSITION DE PHILIPPE BERRY A L'ORANGERIE DU SENAT

EXPOSITION DE PHILIPPE BERRY A L

Le Sénat, Olivier Sultan et Art-Z
présentent l'exposition de sculptures de
Philippe Berry  
du mercredi 17 au dimanche 28 juin 2015
Vernissage le jeudi 18 juin à 18 h00

A l'Orangerie du Sénat
Jardin du Luxembourg - 75006 Paris
Accès porte Férou (19 bis rue de Vaugirard)

Métro : Odéon, Mabillon, Saint-Sulpice
RER : Luxembourg-Sénat
Bus : 89, 84 et 58
Parcs de stationnement : Saint-Sulpice, Marché Saint-Germain
ouvert tous les jours
de 11 h à 19 h
 
Contacts:
Anna Gianotti  Tel: 06 27 22 22 53
annaglaban[at]yahoo.fr


Olivier Sultan  Tel : 06 63 24 24 42  
oliviersultan75[at]gmail.com

Association Art-Z :

6 place Payret
Saint-Ouen 93400
France

Lire plus...

Le Musée Guggenheim Bilbao présente Niki de Saint Phalle Commissaires : Camille Morineau et Álvaro Rodríguez Fominaya Dates : 27 février – 11 juin 2015 Une rétrospective complète de l’oeuvre de Niki de Saint Phalle, la première grande artiste féministe du XXe siècle.

L’exposition jette un nouveau et profond regard sur le travail d’une pionnièretouche-à-tout à travers un parcours de ses peintures, sculptures, estampes, performances et films expérimentaux.
La violence, la radicalité et l’engagement social coexistent dans son oeuvre avec l’explosion de gaieté et de couleur de ses pièces les plus emblématiques.
Avec Niki de Saint Phalle, le Musée Guggenheim Bilbao présente une rétrospective complète de l’oeuvre de Niki de Saint Phalle (Neuilly -sur-Seine, France, 1930–San Diego, États-Unis, 2002), artiste associée au Nouveau Réalisme, internationalement célèbre pour ses joyeuses et puissantes Nanas, ses impressionnants Tirs et ses oeuvres publiques emblématiques, comme le Jardin des Tarots en Toscane.

Cette exposition, organisée par le Musée Guggenheim Bilbao et la Réunion des Musées Nationaux–Grand Palais de Paris, avec la participation de la Niki Charitable Art Foundation, constitue la première grande rétrospective consacrée à Niki de Saint Phalle en Espagne et offre une vision  profondément renouvelée de l’artiste à travers plus de 200 pièces et documents d’archives, dont de nombreux inédits.

Y sont fidèlement reflétées les différentes facettes — peintre, sculptrice, créatrice d’estampes et de performances, réalisatrice de films  expérimentaux — d’une artiste à l’univers unique et avantgardiste.
L’ensemble est complété par des projections dans lesquelles la propre plasticienne commente son travail.

Niki de Saint Phalle Musee Guggenheim Bilbao

Gwendolyn 1966–90
Polyester peint sur armature métallique 252 x 200 x 125 cm
Sprengel Museum, Hanovre, donation de l’artiste, 2000
© Niki Charitable Art Foundation, Santee, États-Unis

Lire plus...

Knapp 2 ½  Jahre nachdem die Marke von fünf Millionen Besuchern geknackt wurde, meldet die Fondation Beyeler schon die nächste Rekordzahl. Noch in den letzten Tagen der Ausstellung „Marlene Dumas“, die noch bis 6. September läuft, bereitet sich das Museum darauf vor, seinen 6 Millionsten Besucher zu begrüssen. Wie immer mit einem besonderen Preis: Diesmal geht es nach Sankt Petersburg, denn ab 4. Oktober steht die Fondation Beyeler mit „Auf der Suche nach 0,10 – Die letzte futuristische Ausstellung der Malerei“ und „Black Sun“ ganz im Zeichen der Abstraktion und der Russischen Avantgarde. Dabei wird mit dem berühmten Schwarzen Quadrat von Kasimir Malewitsch die rätselhafte „Ikone“ der modernen Kunst präsentiert.

 

Noch im Sommer hatte sich die Fondation Beyeler über 370‘000 Besucherinnen und Besucher der Ausstellung „Paul Gauguin“ gefreut. Noch während der Laufzeit der Retrospektive „Marlene Dumas“, die am nächsten Wochenende zu Ende geht, wird das meistbesuchte Kunstmuseum der Schweiz die Zahl von 6 Millionen Besucherinnen und Besuchern erreichen. Der/dem glücklichen sechsmillionsten BesucherIn winkt ein schöner Preis: eine Reise nach Sankt Petersburg, der Wiege der abstrakten Kunst und des Schwarzen Quadrats.

 

 

{Vente art contemporain} {Art Paris} 30Bildlegende: Kasimir Malewitsch, Suprematismus: Gegenstandslose Komposition, 1915,
Öl auf Leinwand, 80 x 80 cm, Kunstmuseum Jekaterinburg, mit Unterstützung des Staatlichen Museums
und Ausstellungszentrums ROSIZO

Der Geburtsstätte der nichtgegenständlichen Kunst ist die nächste Ausstellung gewidmet. Mit „Auf der Suche nach 0,10 – Die letzte futuristische Ausstellung der Malerei“ erweist das Museum der revolutionären Ausstellung, die genau vor 100 Jahren in Sankt Petersburg stattfand, eine Hommage. Bis heute hat „0,10“ ihre mythische Aura und vor allem ihre Bedeutung für die folgenden Künstlergenerationen beibehalten. Die darin präsentierte nichtgegenständliche Kunst schlug wie ein Paukenschlag ein, mit seinem berühmten Schwarzen Quadrat sicherte sich Kasimir Malewitsch seinen Platz in der internationalen Kunstgeschichte. Vladimir Tatlin installierte erstmals sein berühmtes Eck-Konterrelief, das die Skulptur vom Sockel holte und recycelte Materialien salonfähig machte. Nur etwa ein Drittel der ursprünglichen 154 Arbeiten sowie 2 Fotos der Ausstellung, Originalposter und Exemplare des unbebilderten Katalogs überlebten jene bewegte Zeit.

Lire la suite...

LAURE PROUVOST
ON IRA LOIN

Exposition monographique
27 juin au 04 octobre 2015
Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart
Place du château
87600 Rochechouart France+33 (0) 5 55 03 77 77
www.musee-rochechouart.com
contact.musee[at]haute.vienne.fr
Horaires :
Tous les jours, sauf mardi : de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

Du 27 juin au 4 octobre le musée départemental d’art contemporain de Rochechouart propose « On ira loin », la première exposition monographique dans un musée français de Laure Prouvost. « On ira loin » souligne combien l’échappée vers l’inconnu et le rêve d’un ailleurs insoupçonné traversent son travail artistique, depuis la fuite mystérieuse d’un grand-père artiste jamais retrouvé (Wantee, 2013).

Laure Prouvost, 2012 Photographe: Jean-Phillipe Dordolo

 L’exposition rassemble sur ce thème des oeuvres déjà emblématiques de l’artiste française, gagnante du Turner Prize en 2013, ainsi qu’une création inédite conçue pour le Château de Rochechouart, The Smoking Image, fruit d'une recherche qu’elle mène actuellement autour de l'adolescence et du voyage. Laure Prouvost, 2012
Photographe: Jean-Phillipe Dordolo

L’oeuvre de Laure Prouvost (née en 1978, basée à Londres et Anvers) prend la forme d’histoires indépendantes qui se recoupent et se répondent, et où la fiction se mélange à la réalité. Ces situations prennent la forme d’installations immersives, dans lesquelles s’entrechoquent des films, des objets, des collages, des fragments de récits, parfois adressés directement au visiteur. Pour The Smoking Image, Laure Prouvost a documenté et imaginé l’histoire de ces adolescents de campagne qui, à l’âge des premiers flirts, rêvent de départ et de leur vie à venir, et dont la liberté passe par l’autonomie de déplacement et le scooter. Le visiteur traversera ce paysage de l’adolescence déployé dans le grenier du château jusqu’à une « tapisserie-mobylette » qui servira de dispositif de projection à un film créé pour l’occasion et tourné à Rochechouart.

Lire plus...

Jacques Monory
EXPOSITION 14 DÉC. 2014 17 MAI 2015


Fonds Hélène & Édouard Leclerc pour la Culture
Aux Capucins

29800 Landerneau
Tel: +33 2 29 62 47 78
contact[at]fhel.fr
www.fonds-culturel-leclerc.fr

Introduction par Michel-Édouard Leclerc, Président

Le projet d’une exposition consacrée à Jacques Monory a germé dès l’inauguration du Fonds Hélène&Édouard Leclerc. Le public breton venait de découvrir l’oeuvre de Gérard Fromanger aux Capucins de Landerneau. Cette exposition avait suscité beaucoup de questions sur les autres peintres (Adami, Arroyo, Erró, etc.) appartenant au mouvement des Figurations Narratives.

Ce fut, je crois, Isabelle Maeght qui, la première, me suggéra le nom de Jacques Monory. La Fondation et la famille Maeght avaient soutenu cet artiste et possédaient une belle collection de ses oeuvres. L’idée a fait son chemin, au gré des rencontres organisées à Landerneau, au point que ce fut Gérard Fromanger lui-même qui me parla de Pascale Le Thorel. Critique d’art, elle avait été commissaire de la rétrospective de Peter Klasen au Tri Postal à Lille et avait réalisé une importante exposition et un ouvrage sur Jacques Monory. Je la sollicitai donc pour être le commissaire artistique de notre projet.

Jacques Monory

Lire plus...

01 Avril 2015 - 03 Août 2015
Grand Palais, Galeries nationales


L’exposition présente des pièces inédites du créateur (haute couture et prêt-à-porter), créées entre 1970 et 2013. Elles sont accompagnées de croquis, archives, costumes de scène, extraits de films, de défilés, de concerts, de vidéoclips, de spectacles de danse et d’émissions télévisées.

Le parcours bénéficie en outre du talent de nombreux artistes et experts de renom, dont la compagnie avant-gardiste théâtrale montréalaise UBU dirigée par Denis Marleau et Stéphanie Jasmin, qui a animé les mannequins suivant un procédé technologique novateur. Cet événement constitue la dixième étape d’un projet initié par Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal.

Cette exposition est réalisée par le Musée des beaux-arts de Montréal avec la Réunion des musées nationaux - Grand Palais, et la collaboration de la Maison Jean Paul Gaultier, Paris.

 Image

Lire plus...

La Maison des Arts et accentus vous proposent  
 une rencontre lyrique autour des œuvres de Jean Le Moal
 le samedi 11 avril 2015 à 16h
 
Et si l'œuvre sensible de Jean Le Moal, peintre de l'abstraction lyrique, rencontrait la musique ? Qu'adviendrait-il de nos sensations et de nos ressentis si chers à cet artiste ? S'en trouveraient-ils changés, amplifiés ?

Accompagnée de la médiatrice culturelle de la Maison des Arts, Blandine Berthelot, musicologue du chœur accentus et d'Insula orchestra, proposera au public  une approche musicale des œuvres du peintre.

A la juxtaposition rythmée des touches colorées de Jean Le Moal, feront écho des extraits musicaux issus d'un corpus contemporain et reprenant des notions communes aux deux sphères artistiques (matière, couleur, lumière, abstraction...).

Une manière originale d'appréhender un art qui se dit visuel.

Gratuit, sur inscription.

Pour tout renseignement contactez la Maison des Arts par téléphone, par mail ou rendez-vous directement à l'accueil.

Suivez l'actualité d'accentus sur leur site internet http://www.accentus.fr/

Image
Jean le Moal "Sur le plateau des Andes" 1967
Dimensions 130 x 97 cm
Lire plus...

Lors de la conférence de presse au sujet de la nouvelle étape dans la reconversion du site des anciens Abattoirs de Nice, Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d'Azur, a présenté les travaux d'aménagement engagés pour permettre l'installation des plasticiens et des compagnies d'art vivant, hébergés jusqu'à présent dans la halle SPADA (le collectif de l'ENTREPONT - représenté par Frédéric ALEMANI - et 29 plasticiens - représenté par Florent MATTEI) sur le site des anciens Abattoirs de Nice.
 

{Vente art contemporain} {Art Paris} 

Lire plus...
 

LE MUSEE PRIVE

tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
Le Musée Privé Magazine d
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

  art à Paris - LE MUSEE PRIVE
 

sur rendez-vous à la demande

Visitez notre boutique sur artprice

Visitez notre boutique sur ebay


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice