Aspects du néoréalisme par Fabrice Venturini

Critique cinéma: Rembobimage

Le néoréalisme se développe en Italie dès la fin de la Seconde Guerre mondiale et témoigne du contexte social et historique du pays. En rupture avec l’époque mussolinienne, le cinéma italien connaît alors une situation exceptionnelle.

La représentation de la réalité devient  primordiale. Le néoréalisme va « traquer la réalité dans la rue ».

En 1942, Visconti réalise son premier grand film, une œuvre fondatrice du néoréalisme italien. Alors que la censure italienne n’autorise que les films qui prônent le bien-être social, Visconti propose l’histoire  d’un couple adultère qui élimine le mari gênant, et le portrait sordide d’un pays qui étouffe sous la chape de plomb du régime fasciste…

Cette adaptation de James Cain (Le facteur sonne toujours deux fois) sera aussitôt censurée. Mais pour en parler, le monteur du film, Mario Serandrei, invente l’adjectif visionnaire : néoréaliste…

Mouvement cinématographique d’importance, « l’école néoréaliste »,  est cependant issue principalement de l’école réaliste française (Renoir, Clair, Grémillon) et de l’autocritique italienne elle-même.

Ainsi que le dit Panofsky,  il s’agit de «  filmer avec style une réalité non stylisée  ». Pour Deleuze, c’est surtout la marque de «  la crise de l’image action »…

{Vente art contemporain} {Art Paris}

Reste que ce long récit d’une nation en reconstruction aura connu ses plus grands réalisateurs : Visconti, Rossellini, De Sica et son célèbre «  voleur de bicyclette », pour ne citer qu’eux.

Pour Fellini, qui fut scénariste à cette époque, le néoréalisme c’était «  comment survivre, la guerre, la paix  ». Pour Rossellini, le néoréalisme fut «  une position morale, et l’effort précis d’apprendre » ; le résumé de tout cela, l’acmé et la simplicité reviennent à De Sica :

Le néoréalisme est tout simplement «  la poésie même de la vie »…

CONFERENCE DU 16 AVRIL 2016 PAR FABRICE VENTURINI

Médiathèque 2 rue Lasègue 92320 CHATILLON

conference ph1h
  Huguette Garrel épouse de Maurice Garrel, et Fabrice Venturini
conference ph2h
Carole Ernoux Responsable Vidéo, Huguette Garrel, épouse de Maurice Garrel, Fabrice Venturini
et Gérard Dessere maître de conférences à l'Université de Versailles

neorealisme

Lien vers la Médiathèque

 

LE MUSEE PRIVE

tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
Le Musée Privé Magazine d
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

  art à Paris - LE MUSEE PRIVE
 

sur rendez-vous à la demande

Visitez notre boutique sur artprice

Visitez notre boutique sur ebay


CHERCHER SUR NOTRE SITE