En plein centre de la ville de Châtillon à 3 kilomètres de Paris il existe un lieu magique où règne sous la houlette de Claude Beaudry un lieu de Restauration qui associe la convivialité et la qualité dans un cadre de verdure magnifique lorsque le printemps arrive avec ses doux moments ensoleillés. Vous pourrez déjeuner sur la terrasse devant les terrains de tennis.

Venez découvrir notre terrasse d'été au 92 boulevard de la liberté 92320 Châtillon ; 01.46.57.16.03 
Au Menu : Salades ; multiples plats du jour ; dessert (Avec des formules intéressantes!) 

De plus, 10% de remise* si vous venez de la part de Patrick Reynolds LE MUSEE PRIVE.  

*Offre valable du 20/04 jusqu'au 31/05. 

 

Restaurant Tennis Club Arsenal de Chatillon
Lire la suite...

"The place To Be"

Le pari du livre…


Imaginez un espace de mots, dédié aux mots, aux lettres, aux auteurs, à leurs couleurs, leurs vibrations, leurs images…

"The Place To Be", librairie habitée, ne fait pas que suggérer l’art de la pensée d’hier ou d’aujourd’hui, elle l’habille.

Sa gérante, correctrice de profession et diplômée en philosophie, lui a donné un supplément d’âme ; où livres anciens et neufs se côtoient, pour le meilleur et pour… le dialogue. Dialogue des esthétiques déjà, jusqu’à son emplacement, la Maison de l’Arbre de Jessé, bâtiment classé du XVIe siècle, au cœur de la ville de Joigny (à une heure de Paris) ; dialogue des sensibilités ensuite, puisque cette librairie se verra ponctuellement accueillir, à son ouverture prochaine (aux alentours du 6 mai 2017), intervenants littéraires ou conférenciers cinéma…
Mais également un espace de dégustation de petits plats et de boissons.

Un espace de ressources rares en somme, qui sera, entre autres, salué dès l’ouverture par Huguette Garrel, comédienne comme son époux Maurice Garrel, pour le meilleur, et pour l’amour du livre et des idées.

"The Place To Be"
12 rue Montant au Palais
89300 Joigny
lib.theplacetobe(at)gmail.com

http://libtheplacetobe.fr/
Par Fabrice Venturini

"The Place To Be" 12 rue Montant au Palais 89300 Joigny
Lire la suite...

Passionné d’art contemporain, Kuman est un artiste autodidacte.

Il nous livre dans chacune de ses créations ses émotions avec la force des matériaux utilisés (inox poli miroir, maille de fer, or fin) et la sensualité de ses lignes épurées.
Mais se cache aussi derrière ses œuvres un fragment de son histoire…
Son art se révèle à travers les épreuves douloureuses de sa vie. Il y exprime toute sa souffrance contenue, ses espoirs, sa force et sa détermination.

L’œuvre « Résurrection » avec ce corps fragmenté de vide et de maille de fer comme parsemé de bouts de chair, retranscrit parfaitement l’homme touché au plus profond par la douleur qui l’assaille…
Les poings serrés montrent sa force dans la croyance, les menottes libérées de ces chaines...gardant la tête vers le haut, cherchant la lumière, la délivrance, l’espoir qui le refait naître à chaque instant, l’instant de la « Résurrection ».

Kuman sera exposé dans les Galeries Bartoux à partir de mi-janvier 2018.


Kuman
https://www.kuman-design.com 
contact(at)kuman-design.com

Kuman Alchimie
Lire la suite...

Comme l'a mentionné la Gazette de l'Hôtel Drouot N°40 du vendredi 17 novembre 2017 en page 188, cette oeuvre de :

John Harrison Levee Technique mixte sur toile de 1966, signée et datée 66 en bas à droite intitulée July I dimensions 192 x 182 cm (75,8 x 71,9 in.)

établissait un record Français pour l'artiste américain John Harrison Levee (1924-2017) le mardi 7 novembre à Drouot dans la vente multidisciplinaire de l'étude Beaussant Lefèvre (Mr Grail) en atteignant la somme de 13200 € au marteau soit 16500 € frais compris.

John Levee qui figure dans notamment dans les collections du M.O.M.A de New-York, appartient à l'école expressionniste abstraite américaine repésentée par les peintres : Sam Francis (1923-1994), Jane Frank (1918-1986), Helen Frankenthaler (1928-2011), Arshile Gorky (1904-1948), Adolph Gottlieb (1903-1974), Jacques Grinberg (1941-2011), Philip Guston (1913-1980), Elaine Hamilton (1920-2010), Hans Hofmann (1880-1966),  Franz Kline (1910-1962), Willem de Kooning (1904-1997), Lee Krasner (1908-1984),  Knox Martin (1923-), John Levee (1924-2017), Joan Mitchell (1925-1992), Antoine Mortier (1908-1999), Robert Motherwell (1915-1991), Barnett Newman (1905-1970), Jackson Pollock (1912-1956), Richard Pousette-Dart (1916-1992), Robert Rauschenberg (1925-2008),  Mark Rothko (1903-1970), Anne Ryan (1889-1954), Clyfford Still (1904-1980), Bradley Walker Tomlin (1899-1953).

et les Sculpteurs David Smith (1906-1965), Richard Stankiewicz (1922-1983), Mark di Suvero (1933), Louise Nevelson (1899-1988).

On peut raisonnablement penser que sa cote financière va rejoindre d'ici quelques année celle des grands artistes américains cités.

Patrick Reynolds expert pour l'artiste

John Harrison Levee Technique mixte sur toile de 1966, signée et datée 66 en bas à droite intitulée July I dimensions 192 x 182 cm (75,8 x 71,9 in.)
Lire la suite...

Happy to announce our new location at Pacific Design Center, Unit B-222,
in the heart of West Hollywood, CA together with Laurent & Martin gallery.
Gallery open to public Monday to Friday 11-6PM, Saturday by appointments only.
https://www.jmartmanagement.com/ 

I come from an international background and business experience combined with an artistic temperament.

I was born in snowy Siberia, Russia but relocated to Cairo, Egypt at age of nine where I was raised.  My mother, who is my Idol, is the owner of one of the most prestigious ballet academies in Russia, I was trained to dance, act and music from a young age and given an international education (Thanks to my Mother), eventually graduating from the Russian Diplomatic School.

After graduation, I earned a Bachelor’s degree in Business

Administration and Management from Novosibirsk State University.

I began my professional career with Sherry Haute Couture an Egyptian- American fashion firm based in Guangzhou, China.  While with Sherry I was intimately involved with the organization and management of numerous fashion shows and events such as Hong Kong Fashion week, Canton Fair, Cairo Fashion Week, CPM Moscow and much more. Then I moved back to Cairo as a marketing executive for the ITC group, one of Egypt’s biggest hospitality corporations. 

JM Art Management
Lire la suite...

Editions Lelivredart
Néogonie des rêves

Marc Michiels

« Ceci est l’histoire d’un homme marqué par une image d’enfance ».


Néogonie des rêves, ou une odyssée entre l’Occident et l’Extrême-Orient.

L’ouvrage de Marc Michiels s’offre à lire comme un récit de voyage intérieur qui aura duré neuf ans. Le journal, en vers et en visions, d’un homme qui a décidé de partir en quête de réponses aux questions qui le hantent. Pour ne pas sombrer dans la folie et pour panser ses maux, il leur a donné des couleurs, des formes, des visages : « Ecrire, c’est hurler sans bruit » pour reprendre les mots de Marguerite Duras.

Le verbe a permis à Marc Michiels de s’adresser à ses propres questions qui hurlent à la nuit et peuplent son univers de milliers d’ombres perdues, entre l’amour et l’oubli, entre  Paris et Tokyo : « Un monde flottant où les morts parlent aux vivants en choisissant des signes comme écriture ».
L’auteur invite ainsi son lecteur à entrer dans son univers – notamment via une lecture qui irait de droite à gauche, « Des doigts de bulles » au « Fleurs de l’ombre » - où toute la magie du verbe se voit déployée pour redécouvrir le pouvoir des mots et leur donner toute leur dimension, à la fois graphique et signifiante, à l’instar d’Apollinaire.
Pour s’adresser à l’être aimé, ce sont Baudelaire, Eluard et Reverdy qu’il convoque : le chant d’amour se voit teinté tour à tour de plaisir, de paix, d’amertume, de colère et enfin de silence. Car que reste-t-il quand il n’y a plus d’amour et que la mort rôde toujours quelque part ?
Les mots deviennent muets, les imâges viennent dialoguer avec l’indicible et l’invisible. Les photographies qui ponctuent le récit dévoilent des mondes que le verbe ne peut plus énoncer.

 

Marc Michiels Néogonie des rêves Editions Lelivredart
Lire la suite...

La chronique du mois de Nicole Esterolle

Mon livre "l'ABC de l'Art dit Contemporain" vient de paraître aux éditions Jean-Cyrille Godefroy.

Découvrir le livre de Nicole Esterolle

Cet ouvrage se propose comme remède reconstituant, régénérant, reconstructif, pour panser les plaies vives résultant de quarante années de « déconstruction », de « burénisation », de « désartification » systématique de l'art, et de persécution de la peinture.

Il apportera, je l'espère, informations et éléments de réflexion, de façon aussi ludique et roborative que possible, afin de nettoyer le paysage de l'art de ses monstrueuses enflures dites contemporaines, lesquelles, en obstruant la vue, la vie de la pensée, et la respiration des citoyens, empêchent la révélation de la création d'aujourd'hui, qui n'a jamais été aussi belle, abondante et diversifiée.

La preuve de l'existence et de la richesse de cette création est donnée à la fin de ce livre, avec une liste, non exhaustive, de quelques 2500 artistes que j'ai « cueillis » en me promenant sur internet, et que j'aime. Chacun d'eux est libre, habité, inventif, courageux, généreux, déterminé, sincère, intègre, unique, surprenant, et réellement « contemporain ».

Je souhaite que ce livre, qui est l'indispensable « matérialisation papier » souhaitée par beaucoup des lecteurs de mes chroniques sur internet, puisse bénéficier de votre amical soutien pour sa diffusion auprès de tous ceux que le sujet est susceptible d'intéresser. Grand merci à vous tous.

Couverture ABC de l
Lire la suite...

«C’est important de ne pas oublier que les films sont faits pour divertir. C’est la clé.»  
Pedro Almodóvar

Auteur parmi les plus prolifiques et influents de ces 40 dernières années, le cultissime réalisateur espagnol Pedro Almodóvar envoûte les spectateurs du monde entier avec ses études captivantes sur le désir, la passion, la famille et l’identité. Jetez un œil sur la longue liste de ses productions et vous verrez défiler des histoires capiteuses mêlant mélodrame psychologique, comédie noire, conflit familial et désirs violents.

Cette édition des Archives Pedro Almodóvar donne un accès unique aux photos des coulisses et aux souvenirs personnels, puisque c’est le réalisateur en personne qui nous guide au fil de sa carrière, de ses débuts à Les Amants passagers (2013) et Julieta (2016). Édition enrichie composée à partir de l’ouvrage TASCHEN XL d’origine, produit en collaboration avec Almodóvar lui-même, le livre donne à voir le processus créatif fascinant qui donna naissance à des tours de force cinématographiques comme Femmes au bord de la crise de nerfs, l’oscarisé Tout sur ma mère et Parle avec elle.

Chaque film est présenté à travers l’affiche originale, la liste complète des comédiens et techniciens au générique et un essai rédigé par un éminent auteur espagnol. Almodóvar a lui-même fourni les nombreuses photographies, légendées et commentées par ses soins. Cette vue d’ensemble de la créativité d’un véritable original, ainsi que d’une ère lumineuse du cinéma, est un élément indispensable à l’autel livresque érigé en l’honneur du puissant Almodóvar.

Les Archives Pedro Almodóvar
Lire la suite...

Whoozart.tv est née de la mutation qui depuis vingt ans change complètement la donne médiatique, depuis le livre, toute la presse et jusqu'aux télévisions.

Whoozart est le nouveau média hybride qui émerge, issu de l'alliance entre l'éditorial d'information, le numérique et la production documentaire.

Whoozart conçoit, réalise, diffuse et propage des contenus qui nourrit et reflètent nos perceptionsculturelles des réalités qui nous entourent.
Dans l'unicité du numérique, se trouve réuni en une seule source ce qui était traditionnellement distinct : édition, production, diffusion et promotion.

Whoozart s'intéresse à tous les thèmes qui agitent nos sociétés.

Whoozart mobilise pour leur appréhension tous les moyens sensibles et esthétiques.
Les films et émissions de whoozart sont consacrés aux questions de société, aux projetsde développement de l'urbain, aux enjeux du défi climatique, au patrimoine, cinéma, arts plastiques, photographie, design, spectacle vivant, théâtre, danse, musique, à toutes ces formes sensibles,culturelles et artistiques qui sont autant de moyens de se situer dans le mouvement du monde, de nos vies.

Whoozart la Webtv art culture et société
Lire la suite...

Un cycle de conférences a eu lieu en 1998 au Musée du Louvre animé par Jean Galard et Matthias Waschek du service culturel du Musée. De ces conférences est né un livre qui réunit les différentes interventions et dont le thème commun était : Qu’est-ce qu’un chef-d’œuvre ?
Il nous faut remonter au fondement même de ce concept : j’ai trouvé intéressant de poser la question à Françoise Forgerit Agrégée d’histoire et passionnée d’art contemporain qui nous ouvre les portes en créant le lien entre le passé et le présent :

« Au Moyen Age, un chef d’œuvre est un objet réalisé comme témoin du talent et des aptitudes à exercer un métier.
Avec le renouveau des villes aux alentours de l’An 1000 , les artisans se regroupent par métiers pour défendre leur savoir-faire et leurs intérêts . Ainsi  ces associations appelées corps de métiers ou corporations réglementent la production et les prix, de même qu’elles hiérarchisent les membres d’un même métier entre maîtres, propriétaires de l’atelier, compagnons, salariés du maître, et apprentis, logés et nourris par le maître.

Les meilleurs compagnons disposant de quelques moyens financiers et désirant devenir maîtres réalisent un chef d’œuvre soumis au jury de leur corporation. La réussite du chef d’œuvre est la preuve de la qualité du compagnon et permet à celui-ci de passer du statut de compagnon à celui de maître par cooptation. Le compagnon est libre de choisir le type de chef d’œuvre qu’il veut proposer. Par exemple, dans le cadre de la corporation des ébénistes, le chef d’œuvre peut consister en une commode, un secrétaire ou une bergère de la taille d’un meuble de poupée, mais présentant toutes les difficultés et complexités d’exécution d’un meuble d’appartement.
A la fin du Moyen Âge, les chefs-d’œuvre deviennent, par leur coût, le fait des fils de maître. Ainsi, les corporations se ferment sous l’Ancien Régime. Elles sont finalement abolies en 1791 avec la Révolution française au nom de la liberté d’entreprendre. »
Francoise Forgerit

Michel PATRIX huile sur toile de 1954 Ancienne Collection Emmanuel David - Collection Patrick Reynolds

Michel PATRIX de 1954 huile sur toile 100 x 81 cm
Ancienne Collection Emmanuel David
Collection Patrick Reynolds

Lire la suite...
 

LE MUSEE PRIVE

tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
Le Musée Privé Magazine d
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

  art à Paris - LE MUSEE PRIVE
 

sur rendez-vous à la demande

Visitez notre boutique sur artprice

Visitez notre boutique sur ebay


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice