Art à Paris

Picasso.mania

7 octobre 2015 - 29 février 2016

Grand Palais
Galeries nationales
entrée square Jean Perrin
Cette exposition est organisée par la Réunion des
musées nationaux – Grand Palais, le Centre Pompidou
et le Musée national Picasso-Paris.

Site Internet du Grand Palais

« Vous continuerez longtemps à peindre ?
- Oui, parce que pour moi, c’est une manie. »
interview à Marseille, 11 mai 1959, citée dans Picasso, Propos sur l’art, Gallimard
La vingtaine d’expositions (monographiques ou collectives) qui, depuis 1973 se sont attachées à l’étude de la postérité de l’oeuvre de Pablo Picasso témoignent de son impact sur la création contemporaine.
A la fois chronologique et thématique, le parcours de l’exposition du Grand Palais retrace les moments de la réception critique et artistique de l’oeuvre de Picasso, les étapes de la formation du mythe associé à son nom.
Des natures mortes cubistes aux Mousquetaires des expositions d’Avignon de 1970 et 1973, le parcours de l’exposition est ponctué d’oeuvres de Picasso, issues des collections du Musée national Picasso-Paris, du Musée National d’art Moderne, ainsi que des collections de la famille de l’artiste.

affiche picasso.mania

Picasso.mania affiche Grand Palais

 Leur présentation s’inspire des accrochages réalisés par l’artiste dans ses ateliers, et des expositions qu’il a lui-même supervisées (Galerie Georges Petit à Paris en 1932, Palais des Papes à Avignon en 1970 et 1973).
Aux grandes phases stylistiques (cubisme, oeuvre tardif...), aux oeuvres emblématiques de Pablo Picasso (Les Demoiselles d’Avignon, Guernica) répondent des créations contemporaines présentées dans des salles monographiques (David Hockney, Jasper Johns, Roy Lichtenstein, Martin Kippenberger...) ou thématiques, regroupant des oeuvres mêlant techniques et supports les plus variés (vidéos, peintures, sculptures, arts graphiques, films, photographies, installations…).

 

Lire la suite...

The Metropolitan Museum of Art | 1000 5th Ave at 82nd Street | New York | NY | 10028

Dramatic Indian Sculptural Masks to be Featured in Exhibition on Theme of Vishnu at Metropolitan Museum

Exhibition dates: December 19, 2015–June 5, 2016
Exhibition location: Florence and Herbert Irving Asian Wing, third floor, Gallery 251

www.metmuseum.org

Five rare wooden sculptural masks made in India—recently acquired by The Metropolitan Museum of Art—will be the highlighted works in the special exhibition Encountering Vishnu: The Lion Avatar in Indian Temple Drama, opening at the Met on December 19. Worn by actors in dramatic plays that were presented during religious festivals in southern India, the masks represent a largely unrecorded category of late medieval devotional art from India.

The appearances of Vishnu in many guises, known as avatars, are most famously celebrated in his Ten Avatars (Dasavatar). In this exhibition, Vishnu's Narasimha (man-lion) appearance will be celebrated with several dramatic sculptural depictions. They all explore the theme of Vishnu in his man-lion form, revealing himself at the court of an evil king in response to the king's attempts to slay his own son for his unwavering devotion (bhakti) to Vishnu. A frightful battle ensues in which Narasimha finally overcomes the protective magic that the evil King Hiranyanatakam surrounds himself with, and Narasimha disembowels the king. Order is thus restored to the universe.

Narasimha

Narasimha, South India (Tamil Nadu),
ca. 1700-1750. Wood with cloth and polychrome.
The Metropolitan Museum of Art, Purchase,
The Vincent Astor Foundation and Miriam and Ira D.
Wallach Foundation Gifts, 2015

This narrative is dramatically represented in sculptures and painting, and when staged it is given heightened drama by the wearing of these powerfully expressive masks. This temple drama, known as Hiranyanatakam, is still performed in the Kaveri delta region of Tamil Nadu, in villages around Thanjavur in southern India.

Along with the masks, the exhibition will present works in bronze, sandstone, and wood, as well as miniature paintings, lithographic devotional prints, and early photography, all of which illuminate the theme of Vishnu's divine appearances. Dating from the 6th to the 20th century, the 30 works will be drawn from the Met's collection, as well as private collections, and will include an extraordinary seated sandstone Narasimha from the sixth or seventh century.

The exhibition is made possible by The Miriam and Ira D. Wallach Foundation Fund.

The exhibition will be organized by John Guy, Florence and Herbert Irving Curator of the Arts of South and Southeast Asia.

Lire la suite...

Raoul Ubac LaurentinLAURENTIN GaLLery
Bruxelles
Raoul UBAC
sculptures & dessins
vernissage le jeudi 12 novembre 2015
Exposition >> 13 novembre 2015 // 9 mars 2016
Rue Ernest Allard, 43 I 1000 Bruxelles I Belgique
Tél. : +32 (0)2 540 87 11 I contact(at)laurentingallery.be

http://www.galerie-laurentin.com/

La Laurentin gallery présentera à partir du 12 novembre sa plus importante exposition de l’année :
Un hommage à Raoul Ubac, sculpteur et dessinateur originaire des Ardennes Belges, figure majeure de la création du xx° siècle.
Après plusieurs années de travail, la galerie est en mesure de montrer un ensemble significatif de sculptures, de gouaches et de dessins, soit environ 55 pièces.
Il n’y a pas eu d’exposition de cette ampleur en galerie depuis la disparition de l’artiste.
Un panorama en 25 sculptures allant de 1950 à 1970 permettra d’avoir une vision très complète de son travail.
De plus, la sélection d’oeuvres sur papier fera découvrir des pastels inédits de la période CoBrA, mouvement dont Ubac fut un membre actif dès sa fondation en 1947.

Raoul Ubac naît en 1910, dans la petite ville de Malmédy, située à la frontière de la France. Il a goût pour les voyages et commence
à visiter une partie de l’Europe par une randonnée à pied. C’est uniquement lors de son deuxième séjour à Paris, en 1928 qu’il noue son premier contact avec les surréalistes. Il commence sa formation par la fréquentation des ateliers de Montparnasse, délaissant alors les lettres pour la peinture.
Il quitte Paris pour Cologne en 1932 où il étudie à l’Ecole des Arts Appliqués et qui le rapproche notamment des « artistes progressifs».

Image : Raoul Ubac Torse Courtesy Laurentin Gallery

Lire la suite...

La galerie Eva Vautier vous invite à l'exposition hors les murs de Ben Vautier

Est-ce que tout est art ?  Ben Vautier         

Galerie Eva vautier
2 rue vernier
06000 Nice
France
Du mardi au samedi de 14h à 19h
et sur rendez-vous
contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
tel: 09.80.84.96.73
http://www.eva-vautier.com

ist alles Kunst ?

Le Musée Tinguely , Bâle - Suisse
21 octobre 2015 - 22 janvier 2016
Le Musée Tinguely lui consacre sa première grande rétrospective en Suisse. Outre un retour sur ses 20 premières années artistiques, Ben installe lui-même au Musée Tinguely plus de 30 espaces traitant différents thèmes sociétaux, artistiques et politiques par rapport auxquels il prend ouvertement position. L'exposition montre  en tout plus de 400 oeuvres de cet artiste qui reste inlassablement actif.

ben kunst

Ben ist alles Kunst ?

Courtesy Galerie Eva Vautier

Lire la suite...

 

Est-ce déjà Noël ? La Fondation Beyeler lance SPEED ART, un jeu de réaction palpitant consacré aux œuvres de sa collection permanente.

Riehen/Bâle. Dans le cadre de son engagement artistique en faveur des enfants et des jeunes, la Fondation Beyeler lance SPEED ART, un jeu de cartes qui se joue à un rythme effréné. Ce jeu de réaction, conçu autour de l'art et des artistes de la Collection Beyeler, s'attache également à transmettre des informations intéressantes et invite les amateurs d'art, jeunes et moins jeunes, à observer attentivement les œuvres. Les joueurs sont invités à découvrir des points communs entre les œuvres d'artistes célèbres comme Van Gogh, Cézanne, Klee, Mondrian et bien d'autres encore. SPEED ART est disponible dès à présent à l'Art Shop de la Fondation Beyeler, au musée ou en ligne : un joli cadeau de Noël artistique et culturel pour toute la famille. Sa réalisation a été rendue possible grâce à l'engagement d'UBS, mécène de longue date et partenaire engagé de la Médiation artistique pour les familles et les jeunes de la Fondation Beyeler.

La Fondation Beyeler lance SPEED ART

L'art enrichit le quotidien et ouvre de nouvelles perspectives. Il rend visible ce que nous sentons, pensons, redoutons ou souhaitons. Il existe bien des manière de découvrir toute la diversité de l'art. Avec SPEED ART, l'accès ludique occupe évidemment le premier plan.

Ce jeu propose une intro­duction simple et compréhensible aux célèbres œuvres de la collection de la Fondation Beyeler consacrée à l'art moderne et contemporain. Il s'agit de porter un regard neuf sur certains des chefs-d'œuvre les plus connus de la Collection Beyeler et de relever des similitudes, par ex. dans les œuvres de Van Gogh ou Cézanne ; il peut s'agir de motifs comparables, comme des nus ou des représentations d'animaux, ou d'un style, figuratif ou abstrait. SPEED ART invite à repérer immédiatement les différences et les points communs. En famille ou avec des amis, chez vous ou en voyage, attendez-vous à des discussions animées et de nombreux éclats de rire ! Quant à la question « Et ça, c'est abstrait ?! », vous pourrez continuer à en débattre devant d'autres œuvres lors de votre prochaine visite au musée.  

SPEED ART est le fruit d'une collaboration entre le célèbre éditeur de jeux Carlitt plus Ravensburger, des concepteurs de jeux et l'équipe de la Médiation artistique de la Fondation Beyeler.

Lire la suite...

alexandre calder tatae londonTate Modern
Bankside,
London SE1 9TG, United Kingdom
Call +44 (0)20 7887 8888
Tate London

11 November 2015 – 3 April 2016  
Tate Modern, Level 3
Supported by Terra Foundation for American Art with additional support from the Performing Sculpture Supporters Circle
Open daily from 10.00 – 18.00 and until 22.00 on Friday and Saturday
For public information call +44 (0)20 7887 8888, visit tate.org.uk, follow @Tate #Calder

Tate Modern presents the UK’s largest ever exhibition of Alexander Calder (1898-1976). Calder was one of the truly ground-breaking artists of the 20th century and, as a pioneer of kinetic sculpture, played an essential role in shaping the history of modernism. Alexander Calder: Performing Sculpture brings together approximately 100 works to reveal how Calder turned sculpture from a static object into a continually changing work to be experienced in real time.

Alexander Calder initially trained as an engineer before attending painting courses at the Arts Students League in New York. He travelled to Paris in the 1920s where he developed his wire sculptures and by 1931 had invented the mobile, a term first coined by Marcel Duchamp to describe Calder’s motorised objects. The exhibition traces the evolution of his distinct vocabulary – from his initial years captivating the artistic bohemia of inter-war Paris, to his later life spent between the towns of Roxbury in Connecticut and Sachéin France.

Lire la suite...

MA Qun
Exposition du 28 Mai au 11 Juillet 2015

vernissage de l’exposition MA Qun
le 28 Mai 2015 à 18h en présence de l’artiste

Galerie Daniel Besseiche Paris
33 rue Guénégaud- 75006 Paris

Du Mardi au Samedi, de 11h à 19h et sur RDV.
Tel : +33 (0) 1 40 46 08 08
Daniel Besseiche
paris(at)besseiche.com

Le « tachisme » de Ma Qun par Jean-Paul Gavard-Perret

Les « corps conducteurs » - couleurs et formes avec lesquels Ma Qun crée  - vivent, boivent le support pour s'en emparer. Une crudité lyrique jaillit entre  dépossession et reprise. Volumes et coloris sont composites et au besoin incongrus  pour abolir au mieux le front des apparences et le remplacer par une vision agitée. Tout est en acte donc rien n'est figé. La narration plastique ignore la froideur et la  rigidité. A sa place : la souplesse et la densité. Une force envahit l'espace. Il faut sans doute un beau courage à l'artiste pour oser un tel travail. Il n'illustre pas une thèse. Il fait mieux : s'y fonde un système poétique particulier. L'infériorité du logos est remplacée par des visions qui desserrent le carcan de la représentation au profit d'un langage où les « images » se retournent d'elle-même pour monter un « breaking down » où lignes et courbes criblent l'espace afin d'atteindre non le néant mais à ce qui se cache derrière.

Exposition MA Qun Galerie Daniel Besseiche Paris

Lire plus...
 

LE MUSEE PRIVE

tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
Le Musée Privé Magazine d
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

  art à Paris - LE MUSEE PRIVE
 

sur rendez-vous à la demande

Visitez notre boutique sur artprice

Visitez notre boutique sur ebay


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice