Emmanuel David marchand de tableaux

Le Musée Privé Magazine d'Art Moderne et Contemporain

Hommage à Emmanuel DAVID licencié en Droit, diplômé Notaire, Chevalier de la Légion d'honneur (1953), ancien combattant des deux guerres, (engagé volontaire en 1918) naquit à Aix-en-Provence le 25 décembre 1900.
En 1942, venant du monde des affaires et bien décidé à le quitter pour revenir à sa vocation première, il créa à Paris, au 52, rue du Faubourg-Saint-Honoré, une Galerie de tableaux, en association avec Armand DROUANT, son aîné dans le métier, sous le nom de « Galerie DROUANT-DAVID », galerie qui devait rapidement acquérir une renommée mondiale. L'inauguration eut lieu en novembre de la même année avec une rétrospective d'un grand peintre oublié, Maria BLANCHARD, qui amorçait le début d'un cycle d'expositions pratiquement ininterrompu de mois en mois.

Laissant à DROUANT le département « Commerce d'œuvres de maîtres contemporains consacrés », Emmanuel DAVID s'adonna avec une ardeur inlassable à ses vraies aspirations, la découverte de peintres jeunes, méconnus, ou oubliés, leur apportant l'aide nécessaire au plein épanouissement de leur talent ainsi que la mise en valeur de leurs oeuvres.

Dès 1943, il s'était attaché par contrat d'exclusivité, CARZOU, jeune inconnu qui devait faire une belle carrière, GOERG et GEN PAUL, des aînés oubliés ou mal aimés dont les œuvres hautement cotées aujourd'hui sont les valeurs sûres de demain.
En 1946, faisant revivre une manifestation d'avant guerre, il fut créé « LE PRIX DROUANT-DAVID DE LA JEUNE PEINTURE », décerné chaque printemps à un artiste de moins de trente ans par un jury composé de grands peintres, de vrais critiques et de bons amateurs d'art.
En mars 1948 de la rencontre d'Emmanuel DAVID et de Bernard BUFFET à peine âgé de 19 ans, prit naissance une amitié inconditionnelle qu'aussitôt scella un contrat d'exclusivité. On sait ce qu'il advint de ce jeune peintre.
Parallèlement d'autres contrats liaient la Galerie à des artistes de plus en plus nombreux, tels que :

Emmanuel David Marchand de tableaux
BABOULENE - CARA COSTEA - CAPRON - COMMERE - DEMAN - HAYDEN - PIERRE HENRY - ITAYA - PIERRE JUTAND - KISLING - LAMBERT-RUCKI - DANY LARTIGUES - LERCY - MICHEL PATRIX - PRIKING - REBEYROLLES - SAVIN - SEGOVIA - FRANCIS SMITH - UBEDA - VOYET - YANKEL... !
Photo de gauche à droite Segovia Emmanuel David Pierre Jutand et son épouse
Segovia - Emmanuel David - Pierre Jutand et son épouse
Par ailleurs d'autres accords de ventes et d'expositions réunissaient à la Galerie DROUANT-DAVID, une élite d'artistes dont la plupart ont eu des destins brillants. De cette association entre les deux marchands est né « Le prix DROUANT-DAVID de la jeune Peinture ». Citons les peintres découverts par Drouant et David par ordre alphabétique :
AIZPIRI - YVETTE ALDE - YVES ALIX - ARNAL - AUYAME - JOSEPHINE BEAUDOUIN - BELLIAS - CHARLES BLANC - BUSSE - CALMETTE - CAMPIGLI - CHARLEMAGNE - CHASTEL - CHRISTOFOROU - CIVET - CROTTI - CLAVE - PAUL COLLIN - CORBELLINI - CORTOT - DESNOYER - DIMITRIENKO - DOMINGUEZ - DURAND-ROSE - DUREY - LEONOR FINI - GANNE - ABEL GERBAUD - GLEYZES - GLUCKMAN - GOMERY - GREUELL - GUIGNEBERT - NOEL EMILE LAURENT - MADELEINE LUKA - MARIETTE LYDIS - MAC AVOY - MASCHERINI - MICHELS - G. MORAND - PHILIPPE NOYER - OSTERLIND - OTTMAN - PICART-LEDOUX - POLLET - QUELVEE - ROCHER - ROLF - ROSNAY - SAVREUX - SEGAL - SOUVERBIE - SURVAGE - VENARD - VERDIER - VERGE-SARRAT - WAKEWITCH - ZENDEL - ZINGG, et bien d'autres... !
Jutand - Menguy - David - Deman - Bertran
JUTAND - MENGUY - DAVID - DEMAN - BERTRAN
En 1956, l'association DROUANT-DAVID prit fin par un mutuel consentement, étant convenu qu'Emmanuel DAVID pourrait s'installer dans un autre quartier en n'emmenant avec lui qu'un seul de ses peintres, Bernard BUFFET.
C'est ainsi qu'ayant découvert un beau local au 6, avenue Matignon, il y installa une nouvelle Galerie avec le concours d'un ami, Maurice GARNIER, sous l'appellation de « GALERIE DAVID et GARNIER ». Elle fut inaugurée en novembre de la même année.
Au cours de cette nouvelle association et en dehors de Bernard BUFFET toujours fidèle à ses expositions du 1er vendredi de février, chaque année, d'autres peintres jeunes, ou déjà en renom, furent pris en contrat, tels que
FAUTRIER - DE GALLARD - JANSEM - GROMAIRE - ANDRE MARCHAND - MINAUX - MONINOT (sculpteur)
Jutand - La Comtesse d
Jutand - La Comtesse d'Orléans - Le Comte d'Orléans - David
Soirée après vernissage de la Galerie Emmanuel David
Soirée festive avec les artistes et les invités après vernissage de la Galerie Emmanuel David

D'autres furent exposés et restèrent des habitués de la Galerie tels que :
FRANCOISE ADNET - COUTAUD - TAILLEUX - MICHEL RODDE - TREMOIS - COMMERE
La Galerie DAVID et GARNIER exista ainsi jusqu'au 1er janvier 1968, date à laquelle Emmanuel DAVID reprit sa liberté pour de nouvelles activités, et ce, en accord avec Maurice GARNIER qui dès lors assuma seul la direction de la Galerie en conservant tous ses peintres.


Emmanuel DAVID, quant à lui, après quelques mois en dehors du monde artistique, décida d'y retourner et de reprendre le bon combat à la tête d'un nouveau groupe. Ainsi vit le jour au 14 de l'avenue Matignon la « Galerie Emmanuel DAVID » inaugurée en novembre 1968 avec une importante exposition CARZOU. Depuis, l'activité de cette Galerie est allée s'amplifiant que ce soit par d'importantes expositions de grands peintres tels que :
CHAPELAIN-MIDY - DELMOTTE - ANDRE MARCHAND - HUMBLOT, ou par de nouveaux contrats.


Et depuis, toujours aussi enthousiaste et inlassable Emmanuel DAVID entend, comme à son habitude et comme il l'a amplement prouvé, mener à la réussite sur tous les plans les artistes dont il s'est assuré l'entière exclusivité.


Emmanuel DAVID a eu le mérite d'être  le premier et le seul depuis 1942 et pendant longtemps à œuvrer, avec constance à la défense de la vraie peinture, permettant ainsi à un grand nombre d'artistes de vivre, de mieux vivre, et de connaître la notoriété, Bernard Buffet étant l'exemple même de cette réussite. Emmanuel David a été le premier marchand de la modernité et de la mondialité en alliant l'art de découvrir les peintres et de les faire connaître à travers un réseau international en développant des partenariats avec des galeries étrangères et en ayant un réseau de vendeurs en France.

Patrick Reynolds

 

 

LE MUSEE PRIVE - art à Paris

 

LE MUSEE PRIVE

tél: (33) 09 75 80 13 23
Port.: 06 08 06 46 45

 
Le Musée Privé Magazine d
 

 Patrick Reynolds
Directeur de publication

  art à Paris - LE MUSEE PRIVE
 

sur rendez-vous à la demande

Visitez notre boutique sur artprice

Visitez notre boutique sur ebay


CHERCHER SUR NOTRE SITE

 

artprice